Le lancement de SPOT 7 parachève la constellation de satellites d’observation d’Airbus Defence and Space

SPOT 7 Satellite - News
  • Le satellite d’observation de la Terre SPOT 7, conçu et réalisé par Airbus Defence and Space, a été lancé avec succès depuis le centre spatial Indien.
  • Il va rejoindre SPOT 6, Pléiades 1A et 1B en orbite, et ainsi parachever la constellation de satellites optiques opérée par Airbus Defence and Space.
  • Cette constellation est unique sur le marché de l’imagerie satellitaire optique.

Le satellite d’observation de la Terre SPOT 7, conçu et réalisé par Airbus Defence and Space, a été lancé ce 30 juin à 6h22 (heure de Paris) par une fusée PSLV (Polar Satellite Launch Vehicle) depuis le centre spatial Satish Dhawan, en Inde. Il va maintenant rejoindre l’orbite sur laquelle se trouvent déjà son jumeau SPOT 6 ainsi que les satellites d’observation très haute résolution Pléiades 1A et Pléiades 1B. Il sera positionné à 180° par rapport à SPOT 6, et après une période de tests en orbite, la constellation optique d’Airbus Defence and Space disposera de sa pleine capacité opérationnelle.

Airbus Defence and Space exploitera alors une constellation de quatre satellites optiques qui offrira des possibilités d’applications inédites, en fournissant des images récentes dans des délais inégalés. Ainsi chaque jour, tout point du globe pourra être vu à la fois en haute résolution par un satellite SPOT et en très haute résolution par un satellite Pléiades. Quand SPOT 6 et 7 couvriront une large zone avec une résolution de 1.5 m, Pléiades 1A et 1B se focaliseront sur des zones plus ciblées avec un niveau de détails plus élevé.

Airbus Defense and Space

Les services de cette constellation optique sont aussi enrichis par la capacité des satellites radar TerraSAR-X et TanDEM-X. Cette complémentarité entre optique et radar avec différentes résolutions nous permet d’offrir à nos clients des services uniques au monde.

Evert Dudok Vice-président exécutif - Communications Intelligence & Security (CIS) | Airbus Defence and Space

Comme son jumeau, SPOT 7 couvre de grands territoires en un temps record. Avec les deux satellites en orbite, la capacité d’acquisition sera portée à six millions de km² par jour, soit l’équivalent de dix fois la France. La constellation SPOT 6/7 améliore ainsi considérablement les capacités et les performances offertes par SPOT 5 qui est en opération depuis 2002 et dont le retrait du service commercial est prévu au cours du premier trimestre 2015. Elle offre une meilleure résolution, une plus grande réactivité de programmation et un volume d’images acquises quotidiennement (en mode monoscopique ou stéréoscopique) bien supérieur.

SPOT 6 et SPOT 7 sont aussi des satellites « agiles » qui peuvent s’orienter rapidement pour viser un point sur Terre jusqu’à 1500 km autour de leur position. Ils sont conçus pour une durée de vie d’au moins 10 ans. Airbus Defence and Space a réalisé le système SPOT 6 et 7 en trois ans et demi seulement, ce qui n’est rendu possible que grâce à une grande maîtrise des processus et des technologies satellitaires.

Les nouvelles capacités de SPOT 6, dont l’exploitation commerciale a débuté en février 2013, répondent aux besoins de cartographie nationale à l’échelle du 1/25 000, d’applications dans les domaines de l’occupation du sol, de la lutte contre la déforestation, de la surveillance de l’environnement, de la surveillance maritime, ou encore de l’industrie pétrolière.

SPOT 6 et 7 bénéficient de tout le savoir-faire développé par Airbus Defence and Space au cours de ces 30 dernières années dans l’opération et la distribution d’images de satellites. L’achèvement de cette constellation unique est également l’occasion pour Airbus Defence and Space de mettre en place de nouveaux partenariats afin de développer l’accès et l’utilisation de l’imagerie satellitaire. Ce lancement constitue d’ailleurs une étape importante dans le processus de finalisation d’un accord stratégique de coopération avec Azercosmos, l’opérateur de satellite de la république d’Azerbaïdjan, portant une utilisation conjointe des satellites et sur le développement de ses capacités dans le domaine de la géo-information. Un accord de principe entre Azercosmos et Airbus Defence and Space a été signé sur ce sujet en mai de cette année.
 

Lancement de SPOT 7