Airbus Defence and Space : un engagement total

Les programmes pilotés Airbus Defence and Space, Geo-Intelligence ont pour vocation de mettre les informations géographiques et les images prises depuis l’espace à la disposition de causes d’intérêt public, telles que la gestion des catastrophes naturelles ou d’origine humaine, les missions humanitaires, la surveillance mondiale de l’environnement, la sécurité internationale et le maintien de la paix, l’éducation et la recherche.
Airbus Defence and Space collabore en outre étroitement avec des experts et des chercheurs de sa communauté pour encourager la création de technologies et de systèmes géo-spatiaux de nouvelle génération, ainsi que pour contribuer au développement de nouvelles applications et de nouveaux modèles industriels.
Voici, en quelques exemples concrets, comment se manifeste l’engagement d’
Airbus Defence and Space.

Faciliter l’accès des secours aux données satellitaires en cas de catastrophes conformément à la Charte Internationale Espace et catastrophes majeures

Charter on Space and Major Disasters Logo

La Charte Internationale « Espace et catastrophes majeures » est une initiative prise par les principales agences spatiales internationales dans le but de créer un système unifié d’acquisition et de livraison de données satellitaires aux autorités chargées de l’organisation des secours dans les zones sinistrées.

Airbus Defence and Space soutient activement cette charte en vue d’atténuer les effets des catastrophes naturelles sur les êtres humains et leurs biens :

  • En programmant les satellites qu’elle exploite pour qu’ils fournissent le plus rapidement possible les informations nécessaires aux équipes de secours ;
  • En recherchant dans son fonds d’archives les images nécessaires pour procéder à des comparaisons multi-dates, une opération indispensable à l’évaluation des dégâts.

Développer des technologies et des standards avec l’Open Geospatial Consortium

OGC Logo

 

Le consortium international Open Geospatial Consortium (OGC) a pour mission de définir des spécifications d’interface permettant d’assurer l’interopérabilité entre les systèmes d’information géographique et d’augmenter l’interopérabilité pour l’accès aux données géospatiales.

 

L’OGC regroupe les principaux acteurs mondiaux du domaine de l’information géographique, parmi lesquels les grandes institutions (Nasa, ESA), les principaux éditeurs logiciels du marché et des utilisateurs.

Airbus Defence and Space, qui est l’un des principaux membres de l’OGC, participe activement aux projets de développement du consortium : mise en place et essais de services Web géographiques, connexion au catalogue en-ligne et programmation multi-satellites (WCS, WMS, SWE et SPS, par exemple).

 

Visitez le site web de l'Open Geospatial Consortium