ImagineGEO rencontre… Peter Collinson, BP

Peter Collinson
La technologie satellitaire a révolutionné la façon dont beaucoup d’entre nous mènent leur quotidien Voilà ce que Peter Collinson, Expert Global Environmental Response au sein de BP, pense du rôle de plus en plus important des images satellite dans la performance des activités.

1. Pouvez-vous présenter brièvement votre entreprise et votre fonction ?

BP iest l’une des plus grandes compagnies pétrolières et gazières au monde, qui sert des millions de clients chaque jour dans près de 80 pays, et emploie 85 000 personnes. BP est présent dans tous les segments de la chaîne pétrolière et gazière : Amont (exploration et production), Aval (raffinage et distribution) et OB&C (Other Business and Corporate : biocarburants, acheminement et commercialisation). A ce titre, BP fournit du carburant pour le transport, l’énergie de chauffage et l’éclairage, des services aux motoristes et des produits pétrochimiques pour le plastique, le textile et le conditionnement alimentaire.

En ce qui me concerne, je suis responsable des aspects de réponse environnementale globale, ce qui implique l’élaboration de politiques de réponse aux déversements d’hydrocarbures et la préparation de l’entreprise dans ce domaine, ainsi que l’évaluation des technologies environnementales associées. Autrement dit je suis spécialisé dans la gestion de crise, l’élaboration de stratégies d’injection sous-marine d’agents dispersants, l’analyse du risque environnemental, les recommandations internes, la communication de crise de l’entreprise et les solutions technologiques.
 

2. Depuis combien de temps BP travaille avec Airbus Defence and Space ? Pourquoi ce choix ?

BP possède une longue expérience de travail avec Airbus Defence and Space, à qui nous faisons appel depuis des décennies pour l’acquisition d’images satellite aux fins de l’exploration pétrolière, la conception de levés d’étude et de projets majeurs dans le monde entier. Mon travail avec Airbus Defence and Space est lié à l’activité de cartographie de sensibilisation environnementale et à l’utilisation de nouvelles technologies pour les applications environnementales, opérationnelles et de crise. Airbus Defence and Space est une entreprise en expansion qui possède des capacités incroyables dans de nombreux domaines - tout comme BP, en un sens. Je pense que nous continuerons de développer une relation de travail très étroite et efficace. C’est un grand plaisir de travailler avec vous : une super équipe d’experts et de passionnés !

3. Pouvez-vous nous donner des exemples d’utilisation des images satellites par BP ?

Nos besoins en termes de préparation et d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures, et en termes de gestion de crise, englobent tout ce que nous avons appris depuis de nombreuses années. Nous avons réalisé des progrès considérables dans nos méthodes d’identification, d’évaluation et de gestion des risques de déversements de pétrole. Ceci inclue notamment l’utilisation de nouveaux outils de suivi environnemental permettant de fournir des informations issues de satellites, d’hélicoptères ou de relevés de terrain, sur les littoraux susceptibles d’être affectés. Ces informations sont mises à disposition de BP Operations partout dans le monde et permettent de définir des priorités dans la planification et l’intervention. La détection de changements est un autre exemple. Grâce à une combinaison d’images satellite optiques et radar d’Airbus Defence and Space, BP peut surveiller ses installations, l’évolution environnementale et les changements d’utilisation des sols, et évaluer les risques de sécurité avec un niveau de détail extraordinaire.

La technologie satellitaire a révolutionné notre façon de mener notre quotidien. Un des objectifs est de permettre à un éventail plus large d’utilisateurs BP peu coutumiers des données satellitaires de constater qu’ils peuvent se servir des images de haute fréquence conjuguées à une analyse de détection des changements comme d’un outil opérationnel pour les aider chaque jour ou chaque semaine dans leurs prises de décision.
 

 

Image du haut : Identification d’une nappe de pétrole avec Pléiades
Image du milieu : Identification d’une nappe de pétrole avec SPOT
Image du bas : Deepwater Horizon flaque d’huile, évidente en tant que caractéristique « foncée » sur la surface de mer dans l'image de TerraSAR-X ScanSAR

 

4. Les résultats de votre travail avec Airbus Defence and Space répondent-ils à vos attentes ?

Absolument ! C’est un produit très convivial pour différents groupes d’utilisateurs. Nous avons des employés en charge des opérations, de la sécurité de l’environnement ou encore de la responsabilité sociale, et cet outil leur permet de visualiser les changements au sol, et leur offre potentiellement un meilleur aperçu de la gestion des risques - les menaces comme les opportunités. Auparavant, l’utilisation des images satellite était réservée à un petit groupe d’ingénieurs et de géomètres. Je pense que nous trouvons aujourd’hui de nouvelles communautés qui font appel à l’imagerie satellite de façon originale à l’aide de nouveaux produits.

5. Y a-t-il d’autres produits ou services d’Airbus Defence and Space qui vous intéressent ou avec lesquels vous travaillez ?

Nous utilisons et sommes intéressés par de nombreux produits. Nous nous servons beaucoup de produits de géo-intelligence, en particulier l’imagerie satellite pour les projets d’exploration et les services de données. Nous nous penchons aussi sur les pseudo-satellites de haute altitude (HAPS) et les nouveaux satellites de surveillance des émissions, Tropomi.

6. Connaissez-vous le Service Instant Tasking?

Oui, je le connais bien pour l’avoir régulièrement utilisé. J’en suis très satisfait ! Le Service Instant Tasking fournit une très bonne résolution, très rapidement, au profit de la prise de décision. Le temps d’exécution est impressionnant. Pour la gestion de crise, Instant Tasking est mon premier choix.

7. Comment voyez-vous évoluer l’industrie ? Quelles sont les tendances actuelles ?

Les variations régionales de la nature, la disponibilité, la qualité et la localisation des ressources naturelles - ainsi que les priorités des responsables politiques - présentent des défis et des opportunités très différents en matière de technologie pour déverrouiller et convertir les ressources afin de répondre à la demande. Les coûts d’exploitation représentent une grande question dans ce nouveau secteur pétrolier et gazier contraint par les coûts. Nous devons utiliser nos technologies pour réduire les dépenses et renforcer l’efficacité de notre entreprise. A l’avenir, le volume de données que nous recueillons augmentera considérablement, donc pouvoir disposer de logiciels, de systèmes d’apprentissage automatique capables d’aider à interpréter les changements qui nous intéressent sera un outil important pour demain.