Première couverture annuelle de la France par SPOT 6

Grâce au satellite SPOT 6, la couverture complète du territoire français à une résolution de 1,50 m a été réalisée en moins d’un an. Une performance inédite qui ouvre la voie à un suivi annuel des évolutions du territoire, fruit d’une coopération partenariale Airbus Defence and Space, IRSTEA, IGN et CNES. 

Coverage of France by SPOT 6

En 2014, le  défi porté par IGN  était grand: publier dans l’année une couverture métropolitaine issue de SPOT 6 ; son jumeau SPOT 7 n’étant pas alors encore opérationnel. Défi pleinement relevé et gagné. Pour parvenir à ce résultat, les partenaires  et Airbus ont convenu de lancer une programmation du satellite sur les 22 régions de métropole sur la période de mars à octobre (réduite à la période estivale pour les zones de montagne) : Airbus Defense and Space et les équipes opérationnelles IGN ont travaillé de concert pour valider les couvertures au fur et à mesure, en limitant les parties nuageuses par redondance entre les images obtenues.

Avec SPOT 7 et les deux Pléiades, SPOT 6 est l’un des quatre satellites de la constellation optique d’observation de la Terre opérée par Airbus Defence and Space. Il délivre des images d’un pixel de 1,50 m. Par rapport aux prises de vue aériennes, cette couverture, bien que moins précise en terme de détails présente l’intérêt d’être plus récente et homogène. Elle est surtout susceptible d’être actualisée beaucoup plus fréquemment.

L’accès à cette donnée de référence récente est ouvert à tous en consultation sur Geoportail de l’IGN et sur celui de Geosud. Les images prises par SPOT 6 ont été retravaillées pour, d’une part, être superposables à la cartographie, et d’autre part, offrir un rendu visuel réaliste proche des couleurs naturelles, harmonisé par région administrative.

L’idée de couvrir toute la France tous les ans, que ce soit pour servir les besoins de la recherche ou pour offrir des réponses adaptées aux politiques publiques d’aménagement ou de suivi de l’environnement, a été initiée en 2010 par l’IRSTEA (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture) et ses partenaires de la Maison de la Télédétection (AgroParisTech, CIRAD, IRD) dans le cadre du projet GEOSUD, un projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche auquel l’IGN apporte son expertise des capteurs spatiaux. 

Première couverture annuelle de la France par SPOT 6