Tous les feux sont au vert pour SPOT 7

Prochaines étapes

Le satellite d’observation de la Terre SPOT 7, conçu et réalisé par Airbus Defence and Space, a été lancé avec succès le 30 juin et entame une phase de 3 mois de tests en orbite avant la commercialisation de ses images.

A 9h52, heure locale indienne, le lundi 30 juin 2014, la fusée indienne PSLV-C23 a décollé du Satish Dhawan Space Center, en Inde, avec à son bord SPOT 7 le dernier maillon de la constellation optique d’Airbus Defence and Space.

La séparation de SPOT 7 avec le 4ème étage du lanceur est intervenue un peu moins de 18 minutes après le décollage de la fusée indienne PSLV-C23.

Un premier contact du satellite avec la station d‘Inuvik (Canada) à 5:34 TU, a confirmé le déploiement des panneaux solaires et le bon fonctionnement de l’émission de télémesure de contrôle.

Un nouveau contact à 7:25 TU, cette fois-ci avec la station de Kiruna (Suède) a montré une attitude de SPOT 7 déjà convergée, témoignant de l'excellente injection du lanceur. Les batteries étaient alors déjà pleinement chargées, et le comportement thermique de la plateforme nominal.

Les opérations de mises à poste se sont poursuivies de façon optimale par la mise en marche de tous les équipements (le GPS, les CMGs, les "startrackers" et l’enregistreur de bord). Le satellite a pu ainsi passer en mode normal de contrôle d’attitude dès le 1er juillet.

Le premier plan de programmation a été chargé le 2 juillet et une série d’acquisitions a aussitôt débuté. Les premières images ont été reçues le soir même sur la station de Toulouse ainsi que la journée du lendemain sur les passages du satellite dans le cercle de visibilité.
 

First SPOT 7 Satellite Images

Le 3 juillet a débuté une série de manœuvres visant à emmener SPOT 7 sur son orbite définitive, phasée avec celle de SPOT 6 et de Pléiades 1A/1B après une dizaine de jours. Les étapes de calibration de l’instrument optique ont débuté dès le 4 juillet et se poursuivront jusqu’à mi-septembre.

La programmation combinée de SPOT6 et SPOT 7 en constellation débutera mi-juillet afin d’en tester toutes les capacités en temps réel. Ce phasage en orbite permettra de proposer une réelle revisite quotidienne sur tout point du globe et de couvrir de larges territoires deux fois plus rapidement que SPOT 6 seul, avec un niveau de précision unique à 1.5m de résolution.

Depuis son lancement le 9 septembre 2012, SPOT 6 a couvert plus d’un milliard de km² qui viennent s’ajouter aux 100 milliards de km² déjà disponibles dans l’archive des données SPOT, démarrée il y a près de 30 ans. La constellation des deux satellites assure donc la relève et améliore significativement les capacités et les performances offertes par SPOT 5, en opération depuis 2002 et dont l’arrêt du service commercial est prévu au cours du premier trimestre 2015.

L’exploitation commerciale de SPOT 7 sera lancée dans le courant du 4eme trimestre 2014 à l’issue de la phase de recette en vol. Les images seront directement intégrées au portfolio d’Airbus Defence and Space et seront également disponibles dans GeoStore.

Tous les feux sont au vert pour SPOT 7