Satellites et cartographes contre le virus Ebola

Airbus Defence & Space a fourni à la communauté mondiale des cartographes, des images Pléiades et SPOT 6 sur plusieurs zones de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest pour soutenir les humanitaires sur place.

Extrait carte OpenStreetMap

Extrait carte OpenStreetMap

L’épidémie de fièvre hémorragique Ebola sévit depuis le 9 février 2014. Médecins Sans Frontière Suisse (MSF) a demandé à son partenaire CartONG, ONG spécialisée dans la cartographie humanitaire, des cartes sur trois villes de Guinée : Guéckédou, Macenta et Kissidougou. Avec celles-ci, les médecins tracent la propagation du virus et organisent  leurs interventions. Ils vérifient l’état de santé des habitants, donnent  les consignes de prévention, répartissent le matériel de protection.

 

CartONG a acheté le 26 mars, trois images Pléiades. Pour relever les routes et l’habitat, l’ONG a appelé a mobilisé  la communauté de cartographes OpenStreetMap (OSM) par l’intermédiaire de HOT (Humanitarian OpenStreetMap Team).  244 contributeurs ont participé et près d’un million d’objets ont été édités en 5 jours sur la carte en ligne d’OpenStreetMap. La carte de Guéckékou a été publiée sur ReliefWeb, le site de l’Office des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires.

Alerté de l’importance de la cartographie pour cette épidémie, Airbus DS a intensifié son aide.  Les humanitaires ont besoin de repérer les routes et les maisons pour intervenir dans les villages autour des 3 villes guinéennes.  De plus, des cas sont confirmés dans la capitale Conakry et au Libéria.

Guekédou Image Pléiades

Guekédou Image Pléiades 101202013

Une image Pléiades est offerte sur Foya au Libéria où l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et MSF construisent un centre d'isolement. Quatre images SPOT 6 sont également offertes couvrant 14 000 km² du sud de la Guinée. Là encore, l’équipe HOT d’OpenStreetMap  a coordonné l'effort de la communauté de cartographes pour mettre à jour sa carte en ligne.

Les satellites d’Airbus Defence and Space ont rejoint la communauté de cartographes OSM pour réaliser cette carte collaborative contre ce virus meurtrier. Un exemple de l’étonnante capacité  et rapidité de la Géomatique 2.0 au service de la médecine humanitaire.