Conflit russo-ukrainien en Crimée

Les images Pléiades acquises les 13 et 14 mars 2014 ont permis de mettre en évidence diverses opérations militaires russes et ukrainiennes dans la péninsule de Crimée, théâtre des tensions actuelles entre les deux pays : mouvements de troupes russes dans le détroit de Kertch, postes-frontières établis à proximité de Chongar pour limiter les accès à la Crimée par voie terrestre depuis l’Ukraine, travaux de « terrassement » des troupes et de l’artillerie russe près d’Armyansk, activités amphibies continues à Sébastopol et changements dans les positions de défense aérienne ukrainienne autour de la ville.

Déploiement de l’aviation militaire russe

Image Satellite Pléiades - Base Aérienne de Primorsko-Akhtarsk

Pléiades Satellite Image - Primorsko-Akhtarsk Airbase

Les images acquises le 14 mars 2014 par Pléiades témoignent d’un renforcement de la présence aérienne tactique russe au sein de la base aérienne de Primorsko-Akhtarsk (sud de la Russie). La base aérienne, sous le commandement de la 4e Armée de l’Air russe (District militaire du Nord-Caucase), abrite des avions d’attaque Soukhoï Su-25 « Frogfoot » et des avions de chasse Soukhoï Su-27 « Flanker ». Les images datées du 14 mars montrent une présence renforcée dans la base, avec des hélicoptères d’attaque stationnés au sol.

Image Satellite Pléiades - Base Aérienne de Primorsko-Akhtarsk (hélicoptères)

Pléiades Satellite Image - Primorsko-Akhtarsk Airbase (Helicopters)

Débarquement d’unités amphibies à Sébastopol

Image satellite Pléiades - Ropucha-class LSTM 156 Yamal à Sevastopol

Pléiades Satellite Image - Ropucha-class LSTM 156 Yamal in Sevastopol

À Sébastopol, les opérations se multiplient pour renforcer les positions russes. Les images du 13 mars dévoilent une intense activité amphibie. De nombreux engins militaires sont observés en train de décharger un navire de type Ropucha (LSTM 156 Yamal). Un LSTM de ce type est une preuve flagrante d’activité militaire russe dans la région, même si du fait de sa localisation – adjacente aux forces armées russes postées dans la Mer Noire – cette activité pourrait passer pour un simple « exercice d’entraînement ». Une vidéo terrestre a révélé la présence d’un missile de défense côtière Bal en transit vers le sud, peut-être déchargé du Yamal, à 1,5 km du site de débarquement amphibie.

Voir aussi...

Conflit russo-ukrainien en Crimée

IHS Jane’s et Airbus Defence and Space collaborent

IHS Jane’s, principale source d’informations de défense et de sécurité dans le monde, travaille en étroite collaboration avec Airbus Defence and Space pour exploiter les images satellite fraîchement acquises à des fins de renseignement de source ouverte. Ce partenariat permet à IHS d’offrir plus de clarté sur les événements grâce à des informations plus précises et à jour, répondant ainsi à une demande de sources de renseignement fusionnées facilement exploitables.