SPOT 6 rejoint Pléiades 1A en orbite

SPOT6

- Le satellite d’observation de la Terre SPOT 6, réalisé par Astrium, vient d’être lancé avec succès.
- SPOT 6 va rejoindre Pléiades 1A en orbite et formera dans un second temps, avec Pléiades 1B et SPOT 7, une constellation optique cohérente et intelligente qui fournira des images distribuées par Astrium Services.

- Cette nouvelle constellation, dont Astrium Services sera le distributeur exclusif des produits de géo-information, offrira aux utilisateurs des applications inédites et un délai de livraison sans précédent

Le 09 septembre 2012 – Le satellite d’observation de la Terre SPOT 6, réalisé par Astrium, numéro un européen de l’industrie spatiale, vient d’être lancé par un lanceur PSLV depuis le Satish Dhawan Space Center, en Inde. Il va rejoindre en orbite Pléiades 1A, le satellite d’observation de la Terre en très haute résolution dont les produits d’imagerie sont distribués par Astrium Services. Les deux satellites vont travailler ensemble et formeront, dès 2014, une constellation complète avec Pléiades 1B et SPOT 7, les prochains satellites d’observation de la Terre qui formeront la constellation d’observation optique d’Astrium Services.

Dès que chacun aura été validé en orbite, SPOT 6 et SPOT 7 seront opérés par Astrium Satellites et exploités par Astrium Services en constellation avec les deux satellites Pléiades, sur la même orbite. Cette constellation offrira aux clients d’Astrium Services des possibilités d’applications inédites, en livrant des produits d’imagerie dans des délais inégalés. Chaque jour, chaque point du Globe sera vu à la fois en haute et en très haute résolution. Ainsi, quand SPOT 6 & 7 produiront des images d’une zone large, les Pléiades seront capables de livrer des produits de la même zone, avec un champ de vue plus restreint mais offrant un niveau de détails beaucoup plus élevé (50cm).

« Avec quatre satellites qui se suivront avec 90° d’écart sur la même orbite héliosynchrone, nous pourrons proposer à nos clients des produits de géo-information en un temps record, jusqu’à six heures », explique Eric Beranger, CEO d’Astrium Services. « Avec quatre satellites au lieu d’un, nous sommes évidemment moins contraints par le délai de revisite et nous pourrons mieux détecter les changements et bénéficier d’une couverture de zones bien plus rapide. Nos utilisateurs pourront choisir entre une saisie en très haute résolution sur un point précis et une saisie en haute résolution sur une zone plus large. Nous pouvons bien sûr aussi combiner les deux. Par exemple, dans le cas d’inondations, SPOT 6 pourra fournir une image large de la zone tandis que Pléiades se focalisera sur les zones les plus peuplées ou les plus touchées».

La géo-information joue un rôle crucial, en transformant les informations géospatiales les plus récentes en informations économiques fiables. Spot 6 sera l’un des capteurs grâce auxquels Astrium Services proposera la plus large gamme de produits d’observation de la Terre et de services à valeur ajoutée pour répondre aux besoins de ses clients, notamment en matière de cartographie pour les clients gouvernementaux et de Défense, pour l’agriculture, la lutte contre la déforestation et la surveillance de l’Environnement, comme pour la surveillance maritime et côtière, l’ingénierie civile, et pour des industries minières, pétrolières et gazières.

SPOT 6 est un satellite optique d’observation de la Terre en haute résolution. Comme son frère jumeau SPOT 7, prévu pour être lancé début 2014, SPOT 6 disposera d’une fauchée de 60 km et livrera des produits d’imagerie d’une résolution égale à 1,5 mètre. SPOT 6 et SPOT 7 vont relayer les capacités des satellites SPOT 4 et SPOT 5, qui opèrent respectivement depuis 1998 et 2002. Et plus encore : les performances du segment sol et du segment spatial ont été largement améliorées par rapport aux précédentes missions SPOT, particulièrement en termes de réactivité –de l’assignation des missions au satellite à la livraison de produits d’imagerie- et de capacité à collecter des images. La constellation formée par SPOT 6 et SPOT 7 permettra une revisite quotidienne de n’importe quel point de la Terre avec une capacité d’acquisition quotidienne de six millions de km².

SPOT 6 et 7 disposeront d’une durée de vie spécifiée de 10 ans.