Etudes structurelles

Grâce aux données lidar, les structures de 104 ponts ont pu être étudiées au titre du programme d’extension du périphérique londonien M25

En Grande-Bretagne, des études structurelles sur 104 ponts qui enjambent la M25, entre les jonctions 16 et 7, ont été réalisées dans le cadre du programme d’extension rapide de cette voie périphérique (M25 Rapid Widening Scheme), et aux termes d’un accord-cadre portant sur la fourniture de données lidar (Light detection and ranging) à l’organisme de gestion des autoroutes (Highways Agency Lidar Framework Agreement).

m25 bridges

Pont M25

La M25 est l’un des périphériques les plus longs du monde[1]. C’est aussi l’une des voies les plus encombrées de l’ensemble du réseau routier britannique.

Nos géomètres ont pu recueillir des données pour étayer celles déjà acquises par Airbus Defence and Space au moyen d’une capture aérienne, avec lidar.

Les structures ont été capturées en utilisant un scanner laser terrestre 3D, les vecteurs 3D ont été produits et fournis en format AutoCAD DWG, et les données en format export texte MX GENIO, avec des photos de chaque structure.

Etudes structurelles

Le saviez-vous ?

L’autoroute périphérique M25, également désignée London Orbital Motorway, est une voie autoroutière de 188 km de long qui encercle pratiquement le Grand Londres (Greater London).

C’est l’un des périphériques les plus longs du monde, et l’une des voies les plus encombrées du réseau routier britannique. 196 000 véhicules y ont été comptés en une seule journée, près de l’aéroport de Londres Heathrow.