La Vallée du Grand Rift

Airbus Defence and Space vient d’achever une étude complète d’interprétation géologique couvrant, du nord au sud, les pays du grand rift est-africain : Erythrée, Djibouti, Somaliland, Ethiopie orientale, zone frontalière sud-est du Soudan, Ouganda, Kenya, Rwanda, Burundi, frontière orientale de la République Démocratique du Congo, Tanzanie, Malawi, Mozambique  et les zones frontalières de la Zambie, du Swaziland et de l’Afrique du Sud.

Cette étude s’est enrichie de la zone ouest de Madagascar, avec l’interprétation des principales caractéristiques structurelles offshore.

 

East Africa Rift System

Cette étude inédite, intégrée et cohérente couvre une superficie d’environ 5 millions de km². L’interprétation repose sur l’imagerie transmise grâce au radiomètre ETM+ du satellite Landsat 7, d’une résolution de 15 m, combinée à des modèles numériques d’élévation de la Shuttle Radar Topography Mission (SRTM), d’une résolution de 90 m, ainsi qu’aux données régionales de la bathymétrie et du magnétisme utilisées pour l’interprétation offshore autour de Madagascar.

Cette étude comprend :
• L’interprétation de la structure géologique de la surface à l’échelle 1:100 000 - 1:250 000
• La capture des principaux canaux de drainage et plans d'eau
• Les sites de suintements pétrolifères sous forme de points et vecteurs des contours des nappes de pétrole

Les livrables de l’étude

Les livrables de l’étude sont fournis sous la forme de données numérisées sur DVD en tant que projet ArcGIS d’ESRI intégré, contenant les données et interprétations suivantes :

  • Interprétation structurelle et stratigraphique (fournie sous forme de base de données géo ArcGIS)
  • Etude Global Seeps (extraite de la base de données des suintements pétrolifères couvrant les principaux lacs des rifts)
  • Evénements sismiques
  • Occurrences minérales
  • Principaux canaux de drainage et plans d’eau
  • Noms des principales caractéristiques structurelles
  • Imagerie du radiomètre ETM+ du satellite Landsat 7, d’une résolution de 15 m, dans une combinaison 742 (RVB)
  • MNE de la Shuttle Radar Topography Mission (SRTM), d’une résolution de 90 m, sous forme de relief par estompage
  • Contours avec une résolution de 100 m
  • Imagerie radar pour les zones clés

Ajoutons également un rapport illustré complet compilant les résultats de l’interprétation géologique et de l’étude des suintements, analysés par rapport aux cartes, rapports et articles publiés. De plus, 31 tirages papier des coupures sont fournis à l’échelle 1:500 000.

Airbus Defence and Space a étendu son étude d’interprétation géologique de l’Afrique orientale pour inclure Madagascar.

La Vallée du Grand Rift

Dans la presse

GEOConnexion - Michael Hall, spécialiste de cartographie géologique chez Airbus Defence and Space présente l’utilisation des données d’observation de la Terre au profit de l’étude d’interprétation géologique du système du rift est-africain.

pdf Lire l'article (pdf file - 1,52 Mo - en anglais))