Suivi temporel de l’évolution volcanique

Images satellites FORMOSAT-2 en 2008

Image FORMOSAT-2 du 24/01/2008

 

Image FORMOSAT-2 du 24/02/2008

 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 24/01/2008

Au nord du volcan, les eaux de ruissellement sont maintenant détournées vers des canaux d’irrigation agricoles.
[1] les eaux de ruissellement franchissent le barrage nord.
[2] un petit bassin de rétention, au nord-ouest du volcan, est maintenant submergé.
[3] les eaux de ruissellement débordent jusque dans un canal d’irrigation agricole (en bleu). Un autre canal, au sud du volcan, détourne les eaux vers la mer de Bali, via le fleuve Porong.
[4] le bassin de rétention construit au nord-est du volcan se déverse dans un autre canal d’irrigation agricole afin de tenter de contrôler les eaux de ruissellement.
[5] nouveaux ouvrages en terre.
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 24/02/2008

[1] les eaux de ruissellement ont submergé une extrémité du barrage sud. Des monceaux de terre arrachés au barrage sont encore visibles.
[2] l’eau du bassin sud-est est évacuée par un canal jusque dans le fleuve Porong. La couleur des eaux du fleuve n’est plus modifiée par la boue depuis l’ouverture du barrage sud.
 

Image FORMOSAT-2 du 18/04/2008

 

Image FORMOSAT-2 du 09/06/2008

 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 18/04/2008 (map)

[1] deux grands bassins, de couleur gris-bleu, au nord et au sud du cratère, retiennent le flot de boue.
[2] la boue retenue dans le bassin blanc, à l’ouest, est asséchée afin afin de solidifier cette pente du volcan. Les eaux de ruissellement s’accumulent dans la partie sud du bassin.
[3] un canal a été creusé le long du barrage du grand bassin sud, afin de détourner la boue directement dans le fleuve Porong.
[4] les eaux de ruissellement sont contenues à l’est du volcan, dans deux bassins apparaissant en bleu foncé. L’un d’entre eux est étayé par un barrage, le second est encore ouvert sur l’un des côtés.
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 09/06/2008

[1] une nouvelle digue protège un pont ferroviaire
[2] des canaux ont été creusés dans le bassin sud. Ils permettent d’évacuer la boue vers un bassin circulaire interne, à l’est. Avec le canal creusé le long du barrage ouest, un réseau est mis en œuvre pour contrôler le drainage des boues jusque dans le fleuve.
 

Image FORMOSAT-2 du 11/07/2008

 

Image FORMOSAT-2 du 08/08/2008

 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 11/07/2008

[1] le nouveau barrage, commencé en juin 2008, a été prolongé sur le versant ouest de la ligne ferroviaire, et le long d’une bande au nord.
[2] le canal subit un phénomène d’envasement à l’endroit où il se jette dans le fleuve Porong. Un dépôt de boue blanchâtre, en forme d’éventail, s’est formé et obstrue partiellement le fleuve.
[3] le fleuve change de couleur après l’ancien pont ferroviaire. La boue est pompée et évacuée par une canalisation sur la chaussée.
[4] la station de pompage a été installée sur l’ancienne route surplombant le bassin de rétention intérieur, où convergent les canaux des eaux de ruissellement.
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 08/08/2008

La boue sèche en divers endroits autour du volcan. Plusieurs facteurs expliquent ce changement : la mousson d’été, ou mousson sèche, contribue à l’évaporation. D’autre part, le pompage et le drainage dans la rivière s’avèrent efficaces. Enfin, l’éruption diminue en intensité.
[1] débordement de boue depuis le bassin sud jusque dans les deux bassins à l’ouest
[2] les plaques de boue apparaissant en blanc, autour du volcan, suggèrent un assèchement récent.
 

Image FORMOSAT-2 du 26/09/2008

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 26/09/2008

[1] l’ouverture dans la digue est marquée par deux structures de couleur blanche.
[2] assèchement visible au centre du bassin sud. La boue s’écoule par deux canaux latéraux.

[1] New dam.
[2] Dam submerged by mud.
[3 + dotted line] Mud is advancing toward buildings.

Voir aussi...