Suivi temporel de l’évolution volcanique

Images satellites FORMOSAT-2 en 2007

Image FORMOSAT-2 du 11/02/2007

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image of 11/02/2007

Le cratère est partiellement obscurci par le nuage.
La superficie du lac de boue est de 600 hectares (6 km²).
La vitesse de progression journalière moyenne du lac est de 2,3 hectares depuis le début de l’éruption.
Les barrages et bassins de rétention sont submergés. De nouveaux barrages ont été construits à plus grande distance du cratère.
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image of 11/02/2007 (map)

La route et la ligne ferroviaire, ainsi que les bâtiments autour du cratère, sont submergés.
Le lac de boue progresse surtout vers le nord (après explosion d’un gazoduc) et vers le sud.
Les précipitations de la saison des pluies entraînent la boue vers les canaux d’irrigation agricole (flèches orange).
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image of 18/03/2007

Image FORMOSAT-2 du 18/03/2007

Presque un an après le début de l’éruption (29 mai 2006), les barrages construits autour du volcan ont pu contenir le flot de boue, depuis janvier 2007.

L’image satellite fait toutefois apparaître des signes de faiblesse.


La superficie du lac de boue est passée de 600 hectares (6 km²) à 604 hectares après la rupture de l’un des barrages.
La vitesse de progression journalière moyenne du lac a diminué à 1,6 hectare depuis le début de l’éruption.

 

Image FORMOSAT-2 du 03/05/2007

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 03/05/2007

1] Le cratère s’est élargi de près de 70 m. La superficie du lac de boue reste identique : 600 hectares (6 km2).
La vitesse de progression journalière moyenne du lac a diminué à 1,7 hectare depuis le début de l’éruption.
[2] De nouveaux bâtiments ont été submergés
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 03/05/2007 (map)

[1] Le barrage autour du cratère a été ouvert sur le côté sud afin de détourner le flot de boue
[2] Un premier canal constitué de deux barrages parallèles permet de détourner le flot boueux vers un petit bassin de rétention
[3] Un second canal permet de relier le lac de boue au fleuve Porong
[4] La boue modifie la couleur de l’eau du fleuve (flèche 4).
 

Image FORMOSAT-2 du 23/05/2007

Presque un an après le début de l’éruption (29 mai 2006), les barrages construits autour du volcan ont pu contenir le flot de boue, depuis janvier 2007. L’image satellite fait toutefois apparaître des signes de faiblesse.

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 23/05/2007 (map1)

[1] La superficie du lac de boue est passée de 600 hectares (6 km²) à 604 hectares après la rupture de l’un des barrages
La vitesse de progression journalière moyenne du lac a diminué à 1,6 hectare depuis le début de l’éruption.
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 23/05/2007 (map2)

[1] Les barrages ont été étayés
[2] Le barrage est submergé par la boue
[3] Le barrage a cédé sous la pression et a été réparé
 

Image FORMOSAT-2 du 20/06/2007

Un an après le début de l’éruption (29 mai 2006), le flot de boue a atteint les bâtiments aujourd’hui submergés dans la zone d’extension maximale (ligne verte)

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite image on 20/06/2007

La superficie du lac de boue demeure identique : 604 hectares.
La vitesse de progression journalière moyenne du lac a diminué à 1,55 hectare depuis le début de l’éruption.
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite image on 20/06/2007 (map)

[1] Nouveau barrage
[2] Barrage submergé par la boue
[3+pointillés] La boue avance vers les bâtiments
 

Image FORMOSAT-2 du 24/07/2007

 

Image FORMOSAT-2 du 05/09/2007

 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 24/07/2007

[1+pointillés] La boue avance vers les bâtiments
[2] La boue a submergé un vaste hangar
[3] Les eaux de ruissellement sont contenues par les barrages au pied du volcan
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 05/09/2007

[1] La boue atteint les barrages au nord
[2] Construction de nouveaux barrages et bassins de rétention
[3] Deux grands hangars ont été submergés par la boue
[4] Les eaux de ruissellement ont diminué en intensité
 

Image FORMOSAT-2 du 30/09/2007

 

Image FORMOSAT-2 du 19/11/2007

 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 30/09/2007

[1] Le bassin nord est recouvert et les bâtiments sont maintenant entièrement submergés par la boue et les eaux de ruissellement
[2] Construction d’un nouveau barrage et bassin de rétention à l’ouest du cratère
[3] Le bassin sud-ouest est utilisé pour tenter d’assécher la boue
[4] Nouveau bassin de rétention
 

Lusi Mud Volcano - FORMOSAT-2 Satellite Image on 19/11/2007

[1] L’eau et la boue franchissent le barrage
[2] L’un des premiers barrages construits est maintenant pratiquement recouvert par la boue
[3] Les barrages côté ouest ont été consolidés
[4] Terrassements expérimentaux
[5] Un nouveau barrage est construit à l’est afin de créer un vaste bassin de rétention
 

Voir aussi...