Première étude géologique clé en main du rift est-africain disponible

Etude du potentiel de prospection pour l'industrie pétrolière et minière

Astrium Services a réalisé une étude d’interprétation géologique du système du rift est-africain et de ses environs, une zone jugée de plus en plus propice à l’exploration par l’industrie pétrolière, gazière et minière. Pour la première fois, les entreprises de ces secteurs peuvent accéder à un ensemble « clé en main » de données intégrées visant à mettre en exergue le potentiel de prospection d’hydrocarbures et les suintements pétrolifères dans la région.

  • 4,5 millions de km² d’interprétation cohérente de données géologiques
  • Ce produit intègre tous les ensembles de données nécessaires à l’identification et mise en exergue du potentiel de prospection d’hydrocarbures dans cette nouvelle zone d’exploration
  • Nouvelles mises à jour au profit d’une étude spécifique d’exploration minière
Airbus Defence and Space - Logo

Le système du rift est-africain est de plus en plus considéré comme une zone potentiellement riche en hydrocarbures, compte tenu en particulier des récentes découvertes dans le rift Albertine et au large de la Tanzanie.

Couvrant environ 4,5 millions de km², notre étude fournit aux compagnies d’exploration une interprétation cohérente de la géologie de la surface et la localisation des suintements d’hydrocarbures dans la région.

Auparavant, les organisations auraient été contraintes de fusionner les ensembles de données existants - parfois au format papier - manquant parfois de cohérence. La commercialisation de ces données sur l’Afrique orientale au format numérique devrait donc accélérer le processus d’exploration et offrir un surcroît de précision

Andrew Stroomer Managing Director de la division GEO Information d'Astrium Services au Royaume-Uni

Ciblée sur l’Erythrée, Djibouti, le Somaliland, l’Ethiopie, l’Ouganda, le Kenya, le Malawi, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie et le Mozambique, cette étude se base sur des données d’observation de la Terre qui ont été totalement intégrées aux études sur les suintements dans les lacs est-africains et africains.

Le travail d’interprétation repose sur l’imagerie transmise grâce au radiomètre ETM+ du satellite Landsat 7, d’une résolution de 15 m, combinée à un modèle d’élévation de la Shuttle Radar Topography Mission (SRTM), d’une résolution de 90 m, afin de fournir aux clients des informations à la fois géomorphologiques et lithologiques.

East Africa Rift System

Northern Mozambique, with NE trending Luangwa Valley Karoo Graben coaxial to Selous and Ruhuhu grabens in Tanzania. Polyphase deformation within the Precambrian shown by various arrays of cross-cutting fractures

Cette étude intègre tous les ensembles de données indispensables pour identifier et mettre en exergue le potentiel de prospection d’hydrocarbures, notamment les interprétations structurelles et stratigraphiques, la capture des principaux canaux de drainage et plans d’eau, ainsi que les sites de suintement pétrolifère sous forme de points et vecteurs des contours des nappes de pétrole. Elle comprend également une imagerie radar des zones majeures, des extraits des bases de données des suintements pétrolifères couvrant les principaux lacs des rifts, ainsi qu’un tirage papier des coupures à l’échelle 1:500 000.

La superposition de l’étude d’interprétation et de la carte des suintements pétrolifères déjà identifiés permet d’évaluer facilement le contexte géologique des nappes. Les preuves en surface pour différentes phases de distension peuvent être déterminées à partir des données de télédétection, avec une surimpression significative entre les événements. L’étude révèle également que les suintements pétrolifères se situent essentiellement dans les grands lacs de l’ouest du rift, comme les lacs Albert, Edouard et Tanganyika.

Fort de 25 années de collaboration étroite avec les compagnies d’exploration, Astrium GEO-Information Services s’engage à développer de précieuses géo-informations au profit de ces entreprises dans le monde entier. Une étude similaire a récemment été réalisée pour l’Irak et la chaîne des monts Zagros, en Iran. La prochaine zone d’intérêt concernera l’est-méditerranéen, où Astrium prévoit d’interpréter des données à terre et en mer.

Astrium GEO-Information Services assistera à son premier événement majeur dans le secteur pétrolier et gazier sous sa nouvelle dénomination à l’occasion de la prochaine Conférence annuelle AAPG 2011, qui se tiendra du 10 au 13 avril à Houston, au Texas. Astrium GEO-Information Services est né du regroupement des activités d’Infoterra Ltd. et de SPOT Image en décembre 2010.

Première étude géologique du rift est-africain clé en main